Vous êtes nouveau dans le monde de l’agriculture? Voici trois ressources que vous ne connaissez peut-être pas

Le Canada a une longue tradition agricole : de nombreuses familles pratiquent l’agriculture depuis des générations. Dans d’autres cas, de nouveaux venus ou des résidents de longue date, intéressés par une carrière en harmonie avec l’environnement, s’essaient pour la première fois à l’agriculture. Que vous soyez un nouvel agriculteur ou issu d’une longue lignée, voici trois programmes conçus pour vous aider à gérer les risques et les finances liés à l’exploitation d’une ferme.

Formation et mesures incitatives
Que vous soyez débutant en agriculture ou bien établi dans le domaine, il peut être intéressant d’envisager une option de rechange aux prêts privés, comme le Programme de la Loi canadienne sur les prêts agricoles. Ce programme vient en aide à ceux qui cherchent à établir, à améliorer ou à développer leur entreprise agricole grâce à des taux d’intérêt et à des acomptes faibles, ainsi qu’à des options de remboursement flexibles et à des mesures incitatives.

Vous pourriez obtenir jusqu’à 500 000 dollars, le gouvernement fédéral garantissant 95 % du prêt, et ainsi accéder à de meilleurs taux d’intérêt et à un faible capital minimum.

Avances de trésorerie
Tout propriétaire d’entreprise sait que la gestion de la trésorerie peut être un défi. Cette tâche est particulièrement difficile lorsque le produit que vous vendez peut prendre des semaines, des mois, voire des années avant de pouvoir être commercialisé. Pour aider les agriculteurs à survivre pendant la période de croissance de leurs cultures ou de leur bétail, le gouvernement fédéral a mis en place le Programme de paiements anticipés.

Dans le cadre de ce programme, les agriculteurs peuvent obtenir jusqu’à un million de dollars en avance de fonds sur la base de la valeur des produits agricoles admissibles qu’ils produiront ou auront en stock, le gouvernement du Canada payant les intérêts sur les premiers 100 000 dollars. La période de réception des demandes pour 2024 sera ouverte dès le 1er avril 2024. En fonction de la nature de la production, les agriculteurs disposeront de 18 à 24 mois pour rembourser intégralement leur avance.

Gestion de la dette
Parfois, tout ne se déroule pas comme nous le souhaitons. Si vous avez du mal à gérer vos dettes, vous pouvez vous adresser au Service volontaire et confidentiel de médiation en matière d’endettement agricole pour bénéficier de conseils en matière de crédit et obtenir un rendez-vous avec vos créanciers afin d’élaborer un plan de redressement.

Pour en savoir plus sur ces ressources financières et sur d’autres, consultez le site agriculture.canada.ca/gerer-risques-et-finances-agricoles

Related Content

Trois conseils pour récupérer l’argent qui vous est dû

Trois conseils pour récupérer l’argent qui vous est dû

Personne n’aime laisser de l’argent sur la table. Pour les personnes qui ont du mal à faire face à l’augmentation du coût de la vie et qui peinent à payer leurs factures, il est très important d’obtenir ce qui leur est dû. Voici donc trois façons de récupérer de...

lire plus