Trois façons de défendre vos droits

par | Mai 27, 2024 | Maison Et Vie

Personne ne veut être une victime. Quand nous sommes enfants, on nous apprend à parler à un enseignant, à un parent ou à un tuteur en cas d’intimidation. Mais, une fois adultes, vers qui devons-nous nous tourner lorsque nous avons l’impression que l’on essaie de profiter de nous? Voici des solutions à trois scénarios courants de la vie d’adulte.

Droits de l’employé
Les congédiements et les mises à pied sont des événements causant un stress énorme, surtout quand ils se produisent de façon inopinée. Lorsque vous perdez votre emploi, l’employeur vous proposera probablement un certain nombre d’indemnités. Or, vous ne devez pas nécessairement vous contenter de ce que l’entreprise vous propose. Avant de signer quoi que ce soit, consultez un avocat spécialisé en droit du travail. Plusieurs d’entre eux offrent une consultation initiale gratuite. Au cours de celle-ci, vous décrivez la situation et l’avocat vous dit s’il pense que vous avez des raisons légitimes de demander et, si possible, d’obtenir une meilleure offre.

Droits du locataire
Si vous vivez dans un appartement loué, vous devriez savoir qu’il existe des règles concernant ce qu’un propriétaire peut et ne peut pas faire. Les règles varient en fonction de l’endroit, mais, en général, le propriétaire doit assurer la sécurité des lieux, vous aviser avant de pénétrer dans le logement et, s’il y a lieu, respecter les limites d’augmentation annuelle du loyer. Il doit également vous donner un préavis suffisant s’il veut vous expulser afin d’emménager lui-même dans votre logement; il peut en outre être amené à vous indemniser pour les désagréments subis.

Pour en savoir plus sur vos droits en tant que locataire, consultez le site internet de la commission de la location immobilière de votre province ou de votre territoire. Si vous croyez que votre propriétaire a enfreint des règles et des règlements, communiquez avec la commission pour organiser une audience.

Droits des utilisateurs de services de télécommunication
Qu’il s’agisse de vous divertir, de trouver votre chemin, de communiquer avec vos proches ou d’accomplir votre travail, vous comptez sur la technologie pour une multitude d’activités. C’est donc un inconvénient majeur quand votre fournisseur de service de téléphone, d’internet ou de télévision ne vous en donne pas pour votre argent.

Si vous avez communiqué avec votre fournisseur de services au sujet d’un problème et qu’il ne l’a pas réglé, vous pouvez faire appel à un service national et impartial de règlement des différends : la Commission des plaintes relatives aux services de télécom-télévision (CPRST). Cet organisme aide les fournisseurs de services et les clients à régler leurs différends. Il a également le pouvoir de dire aux fournisseurs comment régler le problème et, souvent, de les contraindre à accorder un crédit ou un remboursement au client. L’organisme offre ses services gratuitement en français et en anglais. La plupart des plaintes déposées auprès de l’organisme se règlent dans les 30 jours.

Pour plus de renseignements, consultez le site ccts-cprst.ca

Related Content