Trois conseils techniques pour aider les petites entreprises à aller de l’avant

De nombreux outils technologiques sont utilisés par les petites et moyennes entreprises pour les aider à se maintenir à flot, voire à prospérer, qu’ils soient utilisés pour le marketing, les opérations, le service à la clientèle ou la productivité. Cependant, bien que nombre de ces technologies aident les petites entreprises à se démarquer, l’adoption de technologies sans quelques précautions importantes comporte un risque considérable.

Voici trois conseils que toute entreprise devrait suivre pour s’assurer qu’elle utilise vraiment la technologie à son avantage et qu’elle n’est pas sur le point d’avoir des regrets.

  1. Déterminez les risques
    Il est évident que le risque fait partie de la gestion d’une entreprise, mais certains risques sont plus dévastateurs en cas de problème. Étant donné que nous utilisons de plus en plus d’applications en ligne et d’appareils connectés à Internet pour rester organisés et rationaliser nos flux de travail, nous risquons d’ouvrir la porte à des risques liés à la cybersécurité tels que les attaques par rançongiciel.

    C’est ce qui se produit lorsqu’une personne clique sur un lien ou télécharge un fichier qui donne aux cybercriminels le contrôle de son réseau ou de ses données, et qu’on exige ensuite de l’argent pour les libérer. En prenant le temps d’évaluer les risques que votre technologie apporte à votre entreprise, vous découvrirez peut-être des failles que vous ne soupçonniez pas.

  1. Établissez des mesures de protection
    Une fois que vous aurez cerné vos points faibles, qu’il s’agisse des connaissances du personnel, de la protection par mot de passe ou d’un logiciel obsolète, vous pourrez mettre en place des mesures de sauvegarde pour protéger votre entreprise d’une attaque. Peu importe la taille de l’entreprise, des cybercriminels essaient de s’introduire partout où ils le peuvent.

    Des logiciels antivirus, des mises à jour du matériel, des politiques et des procédures peuvent faire partie des mesures de protection. Des subventions peuvent vous aider à financer ces mises à jour, et vous pouvez trouver en ligne des conseils professionnels et des modèles de politiques efficaces.

  1. Planifiez votre réponse en cas d’attaque
    Les entreprises doivent non seulement mettre en place des mesures de protection, mais aussi se préparer à l’éventualité d’une attaque et prévoir une intervention. Vous pouvez sauvegarder régulièrement vos données, limiter l’accès aux renseignements sensibles et former le personnel aux pratiques sécuritaires en ligne.

    Si vous êtes victime d’une attaque par rançongiciel, ne payez pas la rançon. Mettez plutôt votre plan en œuvre. Vous devriez notamment isoler vos appareils de votre réseau, les effacer et les réinitialiser, puis réinitialiser tous les réseaux et les comptes en ligne. Il est également important de signaler le crime à la police locale, au Centre antifraude du Canada et au Centre canadien pour la cybersécurité.

Bien que la technologie puisse comporter des risques, les étapes suivantes vous aideront à protéger votre investissement à l’avenir. Pour en savoir plus, consultez le site pensezcybersecurite.gc.ca/fr

Related Content

Trois conseils pour récupérer l’argent qui vous est dû

Trois conseils pour récupérer l’argent qui vous est dû

Personne n’aime laisser de l’argent sur la table. Pour les personnes qui ont du mal à faire face à l’augmentation du coût de la vie et qui peinent à payer leurs factures, il est très important d’obtenir ce qui leur est dû. Voici donc trois façons de récupérer de...

lire plus