Neuf façons abordables de manger pour un avenir plus vert

Alors que beaucoup d’entre nous subissent à la fois le coût élevé de la vie et les effets croissants du changement climatique, tels que des températures inhabituelles pour la saison ou des phénomènes météorologiques extrêmes, il peut être rassurant de savoir que certaines mesures qui vous permettent d’économiser de l’argent à l’épicerie réduisent également le gaspillage alimentaire.

Dans une optique de développement durable, voici quelques conseils essentiels pour vous aider à acheter, à conserver et à préparer les aliments d’une manière qui soit bénéfique pour vous, pour votre collectivité et pour l’environnement.

Achat d’aliments :

  1. Utilisez une liste : Faire une liste avant de faire ses courses est un conseil vieux comme le monde qui permet de ne pas acheter plus que ce dont on a besoin. Ainsi, moins d’aliments pourrissent au fond de votre réfrigérateur ou deviennent périmés dans votre garde-manger.
  2. Acceptez les imperfections : De nombreux épiciers vendent des fruits et légumes d’apparence « imparfaite », souvent à prix réduit. Pensez aux pommes qui n’ont pas une peau parfaite ou aux carottes qui sont un peu noueuses. Ils sont tout aussi sains et, en les achetant, vous évitez de les envoyer au dépotoir, tout en économisant quelques sous.
  3. Partez à la découverte : Essayez l’un des nombreux programmes ou applications visant à réduire le gaspillage alimentaire. Ils mettent les utilisateurs en contact avec des produits alimentaires à prix réduit provenant d’épiceries à proximité. Vous pouvez essayer de nouveaux aliments sans vous ruiner et en évitant de gaspiller de la nourriture encore bonne.

Conservation des aliments :

  1. Les denrées périssables à l’avant : Pour vous rappeler de manger les aliments qui se gâtent en premier, placez ceux qui sont entamés à l’avant du réfrigérateur ou du garde-manger.
  2. Les bénéfices du congélateur : Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir utiliser un produit avant qu’il ne se détériore, congelez-le pour l’utiliser plus tard. Étiquetez-le avec le nom de l’aliment et la date pour vous rappeler de quoi il s’agit et quand vous l’avez congelé.
  3. La sagesse par rapport aux étiquettes : Sachez que l date « meilleure avant » n’est pas un indicateur de la sécurité des aliments, mais de leur fraîcheur, de leur valeur nutritionnelle et de leur qualité. Vous pouvez acheter et consommer des aliments dont la date « meilleure avant » est dépassée. Toutefois, les aliments susceptibles de se gâter doivent être conservés correctement et consommés le plus rapidement possible. Par exemple, en raison du risque de contamination, une fois qu’un paquet de viande froide est ouvert, pour des raisons de sécurité, il doit être consommé dans les trois à cinq jours. Faites preuve de discernement lorsque vous décidez si un aliment peut encore être consommé. L’odeur ou le goût ne permettent pas toujours de le déterminer.

Préparation des aliments :

  1. Cuire d’abord les produits frais : Essayez d’utiliser les produits les plus périssables de votre réfrigérateur ou de votre garde-manger, comme les baies ou les épinards, avant les aliments plus résistants comme les pommes, les pommes de terre ou les carottes, qui se conservent plus longtemps.
  2. Mélangez les restes : Vous pouvez rendre les restes plus appétissants en les transformant en quelque chose de nouveau, comme une quiche, un sauté, une soupe ou une casserole. Ce sont des repas polyvalents qui ont beaucoup de goût et qui peuvent être préparés avec un mélange des restes de légumes et de protéines.
  3. Faire travailler les déchets : Certains déchets alimentaires sont inévitables, mais au lieu de les jeter, utilisez le programme de compostage de votre collectivité, s’il en existe un, ou commencez à composter chez vous. Vous pouvez économiser sur les coûts d’engrais pour votre jardin. Si vous compostez déjà, essayez de congeler les déchets pour éviter les odeurs et faciliter le processus de compostage.

Pour en savoir plus, consultez le site canada.ca/ecoalimentation

Related Content

Vos aliments sont-ils salubres? Ce que vous devez savoir

Vos aliments sont-ils salubres? Ce que vous devez savoir

Nous sommes nombreux à apprécier une grande variété d'aliments et à nous attendre à ce que nos produits préférés soient disponibles dans les magasins quand nous le voulons. Pour que les épiceries puissent se procurer nos produits préférés, elles achètent une variété...

lire plus
Célébrer les traditions culturelles par l’alimentation

Célébrer les traditions culturelles par l’alimentation

Au Canada, notre riche bagage culturel crée un paysage culinaire dynamique qui s’étend au-delà des frontières. Des épices aromatiques jusqu’aux saveurs exotiques, l'amour des aliments ethniques et importés s’est insinué dans le cœur - et l'estomac – d’un bon nombre de...

lire plus