La peste porcine africaine présente un risque pour le Canada

par | Mai 19, 2024 | Affaires et Finances

Une maladie contagieuse se répand tranquillement dans le monde entier, mais n’a pas encore été détectée au Canada : il s’agit de la peste porcine africaine (PPA). Ce virus contagieux pour les porcs présente un taux de mortalité extrêmement élevé et frappe tous les porcs, qu’ils soient d’élevage ou sauvages. Vous n’en avez peut-être pas entendu parler, car les humains ne peuvent pas l’attraper. Cela ne signifie pas pour autant qu’il n’a aucune incidence sur vous.

Bien que la PPA ne représente pas une menace pour la santé humaine, son apparition au Canada aurait de graves conséquences non seulement pour les porcs, mais aussi pour l’industrie porcine du pays, dont la valeur est estimée à près de 24 milliards de dollars. Avec des taux de mortalité pouvant atteindre 70 p. 100 pour les cas modérés et près de 100 p. 100 pour les cas graves, une épidémie compromettrait non seulement les revenus des éleveurs, mais interromprait également l’exportation des produits porcins canadiens. Le Canada étant l’un des plus importants exportateurs de viande de porc au monde, cette situation exercerait une pression sur le système alimentaire mondial.

La présence de cochons sauvages constitue l’un des principaux obstacles à la prévention d’une éventuelle propagation de la PPA au Canada. Ces espèces ne sont pas originaires du Canada, mais leur présence dans les Prairies s’est accrue depuis les années 1990. En plus de causer des dommages écologiques, ils sont de potentiels vecteurs de la PPA. En Europe, il a été démontré que les cochons sauvages peuvent contribuer à la propagation de la maladie, soulignant ainsi l’importance de prendre des mesures de biosécurité strictes dans les exploitations agricoles pour prévenir la transmission entre les cochons sauvages et ceux d’élevage.

Bien que l’Agence canadienne d’inspection des aliments s’efforce de réduire le risque d’introduction de la PPA dans le pays, les personnes qui voyagent à l’étranger peuvent également contribuer à protéger les populations de porcs, les agriculteurs et l’économie du Canada. Par exemple, il ne faut jamais importer au Canada des produits porcins en provenance de l’étranger, car la PPA peut se trouver dans des aliments contaminés.

Le respect des mesures de biosécurité dans les fermes est également une façon essentielle de limiter le risque de transmission de la PPA. Des ressources gratuites sont offertes aux éleveurs de porcs pour en apprendre davantage sur les pratiques exemplaires à adopter pour protéger leurs troupeaux et contribuer à la protection des porcs du Canada.

Pour en savoir plus sur les mesures de biosécurité, consultez le site inspection.canada.ca/biosecurite-ppa

Related Content

Vous renouvelez votre prêt hypothécaire? Magasinez

Vous renouvelez votre prêt hypothécaire? Magasinez

Votre prêt hypothécaire arrive-t-il à échéance? S’il vous reste un solde à payer, il est temps de renouveler votre prêt. Votre banque vous le rappellera en vous envoyant un relevé de renouvellement hypothécaire. Ils sont tenus de le faire au moins 21 jours avant la...

lire plus