Démystifier la démence : Trois choses à savoir

Selon les dernières données nationales de 2020-2021, près de 477 000 personnes âgées de 65 ans et plus vivant au Canada ont reçu un diagnostic de démence. Ce nombre est probablement plus élevé si l’on tient compte des personnes atteintes de démence non diagnostiquée. Vous avez peut-être entendu le terme « démence », mais vous vous interrogez peut-être sur sa signification. Lisez la suite pour en apprendre davantage.

  1. Les symptômes de la démence diffèrent d’une personne à l’autre
    Les symptômes et les comportements de la démence ne sont pas les mêmes pour tous. Les troubles de la mémoire ne figurent pas toujours parmi les symptômes, par exemple. Les capacités de réflexion, telles que l’attention, la planification, la mémoire ou la conscience du lieu et du temps, peuvent être affaiblies. Il peut être plus difficile pour les personnes atteintes de démence d’exprimer leurs pensées ou de comprendre rapidement ce que disent les autres. En fait, les symptômes peuvent varier d’une personne à l’autre, d’un jour à l’autre, dans différents contextes et à différents moments de la journée. Il est important d’éviter les idées préconçues sur les capacités des personnes atteintes de démence.
  2. La démence peut se manifester différemment de ce à quoi vous vous attendez
    Les personnes qui présentent les premiers symptômes de la démence peuvent souvent poursuivre un grand nombre de leurs activités antérieures, y compris aller au travail, assister à des événements sociaux et s’occuper des membres de leur famille. Au fur et à mesure que la démence évolue, les personnes peuvent avoir besoin d’un soutien accru, mais elles peuvent toujours contribuer à leur collectivité et participer aux activités qu’elles aiment.
  3. Il existe des moyens d’aider
    Tout le monde doit être traité avec respect, y compris les personnes atteintes de démence. Le fait d’être attentif à son propre comportement en présence d’une personne atteinte de démence peut contribuer à la mettre à l’aise et à réduire l’anxiété et les comportements qui en découlent lorsqu’elle se sent confuse ou dépassée. Écouter patiemment, rassurer et utiliser un langage corporel et un ton de voix calmes sont des mesures qui améliorent les chances d’interactions positives.

Pour en savoir plus sur la démence, consultez le site canada.ca/demence

Related Content

Conseils pour éviter un empoisonnement accidentel

Conseils pour éviter un empoisonnement accidentel

Le mot poison peut évoquer des images tirées de romans à mystère et policiers classiques. Les empoisonnements accidentels sont cependant l’une des principales causes de blessures et de décès évitables au Canada. Les médicaments, le cannabis, les produits d’entretien...

lire plus
Ce que vous ignorez pourrait être dangereux

Ce que vous ignorez pourrait être dangereux

Vous seriez surpris de savoir combien de produits chimiques potentiellement toxiques se trouvent probablement dans votre maison. De l’eau de Javel aux capsules colorées de détergent à lessive, en passant par les produits d’entretien ménager, la peinture et le liquide...

lire plus
Conseils pour rester au frais quand il fait chaud

Conseils pour rester au frais quand il fait chaud

Au cours de l’hiver, nous rêvons souvent aux belles journées de l’été. Toutefois, les températures peuvent devenir trop élevées pour en profiter. Voici quelques conseils pour rester au frais quand il fait chaud. Vérifiez le bon fonctionnement de votre climatiseur Si...

lire plus
Ce qu’il faut savoir avant une vague de chaleur

Ce qu’il faut savoir avant une vague de chaleur

À l’instar des tempêtes hivernales et des incendies de forêt, vous avez peut-être remarqué que les vagues de chaleur sont devenues plus fréquentes et plus intenses au cours des derniers étés. Cette année, prenez des mesures pour rester en sécurité, et préparez-vous à...

lire plus